Retour
facebook facebook facebook

Sur les traces de Jeanne d'Arc à Jargeau

Partez sur les traces de Jeanne d’Arc à Jargeau

En parcourant la visite de la ville de Jargeau, vous serez vite sur les traces de Jeanne d’Arc.
Elle est partout ou presque !

 

” Jargeau était occupée par les Anglais depuis le 2 octobre 1428. Elle était défendue par le comte de Suffolk. Le 11 juin, l’armée royale investit la ville. Lors de l’assaut, Jeanne y reçut une grosse pierre sur la tête. La ville fut libérée le 12 juin. “

 

Retrouvez le lieu où elle a été blessée sur le boulevard Porte Madeleine,

admirez sa statue sur la place du Martroy,

aécouvrez tous les souvenirs de Jeanne d’Arc dans l’église Saint-Etienne.

sur les traces de Jeanne d'Arc

La plaque commémorative

La Porte madeleine existe depuis le 17ème siècle. Lorsque Jeanne d’Arc est montée à l’assaut de la ville, c’était bien un rempart et non une porte. On raconte qu’elle a posé son échelle et gravi les marches. Au moment de l’assaut, elle a reçu une grosse pierre à la tête. Elle est tombé mais est retournée à l’assaut très vite.

Sur les traces de Jeanne d'Arc

La Statue de Jeanne d’Arc

Elle a été réalisée par Alfred Lanson en 1898. Il l’a représente portant sa main à sa tempe, rappelant ainsi sa blessure.

Sur les traces de Jeanne d'Arc

L’Autel Jeanne d’Arc dans l’église de Jargeau

Une jolie céramique réalisée par Jeanne Champillou en 1962 d’après d’anciennes estampes. Elle représente Jeanne d’Arc devant la ville de Jargeau au 15ème siècle.

Sur les traces de Jeanne d'Arc

La grande composition décorative dans l’église de Jargeau

O.D.V. Guillonet est né à Paris en 1872. Il a passé toute son enfance à Jargeau. Ses parents habitaient boulevard Porte Madeleine. En juillet 1952, il offre à la ville de Jargeau cette grande fresque glorifiant Jeanne d’Arc. Les quatorze tableaux du chemin de Croix sont également de O.D.V. Guillonnet.

Sur les traces de Jeanne d'Arc à Jargeau

Un vitrail dans l’église de Jargeau

Ce vitrail sorti de l’atelier de Lucien-Léopold Lobin, maître verrier de Tours date de 1875. Jeanne d’Arc y figure debous, tenant son épée dans la main gauche.

Retrouvez toute l’épopée de Jeanne d’Arc avec l’association des villes johanniques.