Retour
facebook facebook facebook

Le circuit des 2 ponts avec les copines

Le circuit des deux ponts

Il existe entre Jargeau et Châteauneuf-sur-Loire un circuit pédestre, le circuit des deux ponts.
Je conseille régulièrement aux touristes de prévoir leur journée. Très souvent, cela leur fait un peu peur ou les inquiète.
En effet, il y a 20 km à parcourir d’une rive à l’autre mais pas de prise de risque, il existe des ponts !

Alors me voilà décidée, pour conseiller mes touristes randonneurs, je vais tester ce parcours sur la journée et vous partager mon expérience.
La bonne recette pour passer une belle journée, c’est de trouver des compagnons de route.
Alors, hop, un petit message sur les réseaux sociaux auprès des copines marcheuses pour leur proposer le circuit des deux ponts entre Châteauneuf-sur-Loire et Jargeau et le tour est joué.

randonnée pédestre en bord de Loire

La date est décidée, ce sera le lundi 20 août. L’heure aussi est calée : 9h30. Nous partons de Jargeau.
Nous nous retrouvons sur le parking du gîte d’étape “La Maison du Cordon”.
Tout le monde est à l’heure, certaines en short, d’autres en pantalon… avec ou sans blouson…
mais toutes avec une bouteille d’eau, de la crème solaire et une trousse de premier secours (on ne sait jamais… !)

Nous remontons le cours du fleuve, empruntons le cordon de Loire,
passons sous le pont de Jargeau pour remonter par l’Arche à Barrault et emprunter la levée de Loire.

chemin de randonnée le long de la Loire à Jargeau

Au lieu-dit “Le Christ” nous descendrons vers le coin pique-nique pour prendre le bord de Loire.
Après quelques centaines de mètres, nous tournons à gauche pour y découvrir une jolie plage d’où nous voyons le clocher de Saint-Denis-de-l’hôtel.

randonnée des deux ponts à Jargeau

Le circuit est assez large au début. Mais il devient assez étroit à certains endroits, nous devons donc marcher l’une derrière l’autre,
ce qui est beaucoup moins pratique pour papoter, mais ça ne dure pas trop longtemps !

circuit pédestre à Ouvrouer les Champs

A la queue leu-leu…

site naturel de Courpain

Ouvrouër-les-Champs

Sur la commune d’Ouvrouër-les-Champs, nous longeons le site naturel de Courpain.
Cette ancienne carrière d’extraction de granulats est aujourd’hui un Espace Naturel Sensible dont la gestion a été confiée à la Maison de Loire du Loiret.
Plus de 160 espèces d’oiseaux y ont été recensées dont certaines emblématiques comme le balbuzard pêcheur,
la cigogne noire ou encore les sternes naines et pierregarins.

chemin pédestre et circuit vélo à Ouvrouer les Champs

Après Courpain, nous remontons sur la levée de Loire, pour emprunter le parcours de La Loire à Vélo et arriver au Fer à cheval.
Cet amphithéâtre naturel tourné vers la Loire est une ancienne brèche de Loire.
On peut s’y arrêter pour pique-niquer, pour admirer la Loire et pour s’y repérer.

pique-nique au fer à cheval à Ouvrouer les Champs

L’association Logrami y a également installé un panneau pédagogique sur les poissons.
Nous apprenons que le saumon de Loire est une espèce protégée et surtout qu’il en coûte 22.500 euros pour sa capture !

la Loire à Ouvrouer les Champs

La Loire majestueuse à Ouvrouër-les-Champs

La Loire à vélo à Ouvrouer les Champs

Nous partageons la route avec les nombreux touristes à vélo.

champ de maïs sur le circuit pédestre

Puis nous quittons la levée de Loire par le sentier sur la gauche.
Nous sommes tantôt sur une superbe plage, tantôt le long d’un champs de maïs…

meule de foin

La tentation est trop grande lorsque nous voyons cette magnifique balle de paille…

pont de Châteauneuf-sur-Loire

Châteauneuf-sur-Loire

Après 9 km de marche, nous arrivons à Châteauneuf-sur-Loire.
Il n’est pas encore midi, alors nous continuons notre route en direction du Chastaing, à droite en amont du pont.
Là, nous nous posons sur un banc pour suivre l’activité des nombreux pêcheurs installés sur la berge.

pêcheurs en Loire à Châteauneuf-sur-Loire
déjeuner en terrasse à l'auberge du port à Châteauneuf-sur-Loire

Nous retournons sur nos pas, pour nous installer à l’Auberge du Port,
un sympathique restaurant à l’entrée de Châteauneuf-sur-Loire. Nous avions réservé quelques jours avant une table en terrasse.
Au menu, hamburger avec des frites maison et truite aux amande pour Véro.
Tout est parfait dans ce restaurant, l’accueil, le service, la cuisine, la localisation… on recommande vivement !

Vers 14h, nous nous décidons à repartir.
Nous remontons la Grande-Rue du Port et tournons à gauche par la toute petite rue du Cail. Enfin c’est plutôt une venelle que les habitants ont fleuri et aménagé comme leur jardin.
A droite, nous remontons le quai Barrault, puis la rue Paul Carpentier jusqu’à l’entrée du parc du château entre le stade et la piscine.

château de Châteauneuf-sur-Loire

Le château de Châteauneuf-sur-Loire

Une grande allée nous conduit au château, reconnaissable par sa jolie rotonde.
“Château neuf” royal au XIème siècle, résidence des Capétiens et des ducs d’Orléans au Moyen-Age, le domaine revêt toute la splendeur d’un “Petit Versailles” aux XVIIème et XVIIIème siècles,
grâce à la famille La Vrillière, maîtres de cérémonies du Roi puis au Duc de Penthièvre, petit-fils du Roi Soleil et de Madame de Montespan.
Privé de son grand corps de logis démoli après la Révolution, ce château conserve sa rotonde à la charpente en dôme exceptionnelle et caractéristique.

pont romantique dans le parc du château de Châteauneuf-sur-Loire

Le parc du château

Toujours dans le parc du château, nous passons devant le temple de l’amour, longeons des étendues d’eau, lisons les nombreux panneaux qui expliquent la faune et la flore locale…

Et nous sortons du parc par la porte des mariniers.
Nous venons de parcourir près de 3 km dans le parc départemental de Châteauneuf-sur-Loire.

temple de l'amour dans le parc du château de Châteauneuf-sur-Loire

En sortant du parc, nous surplombons la Loire sur près d’un kilomètre… Il commence à faire chaud…
Heureusement le chemin continue toujours sur le bord de Loire mais un sentier part sur la gauche et c’est plus ombragé.

sur le circuit des deux ponts en partant de Châteauneuf-sur-Loire vers Saint-Denis-de-l'hôtel

Saint-Denis-de-l’Hôtel

Une des premières maisons que nous voyons sur notre droite est “la Roche aux Moines”.
Ce lieu dépendait avant tout de l’abbaye de la Cour-Dieu à Ingrannes, car proche de la Loire, il permettait de s’approvisionner en poissons, particulièrement pour le Carême.
C’était aussi une maison de repos pour les moines. Une rivalité opposait le chapitre de Jargeau, qui régnait sur l’ouest de la commune, et les moines de l’abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire.
Avant la Révolution, et à plusieurs reprises, l’appellation a été la “maison du colombier”.
En 1914, sur un permis de travaux demandé par le propriétaire, les cellules des moines étaient mentionnées comme devenant des chambres.

En arrivant sur Saint-Denis-de-l’Hôtel, avant le Parc Henri Coullaud, nous voyons à droite de superbes maisons équipées de piscines… ça fait envie, il fait de plus en plus chaud !
et des moutons sur la gauche qui entretiennent les bords de Loire.
Dans le Parc Henri Coullaud, nous faisons une pause sur les agrès sportifs qui ont été installés tout au long du parcours.

Jargeau

Nous empruntons le quai de la Crèche jusqu’au pont de Jargeau. La visite se termine en admirant le ballet des oiseaux sur la Loire tout en traversant le pont.
De retour au gîte d’étape par le cordon de Loire, il est 16h30.

Nous terminons le circuit des deux ponts entre Châteauneuf-sur-Loire et Jargeau.

Avant de nous quitter, quelques étirements pour ne pas avoir trop de courbatures le lendemain
et nous repartons chacune chez nous, contentes de notre journée.

Florence – Office de Tourisme “Val de LOIRE & FORET d’Orléans”